Fabien, le dernier opus de Marcel Pagnol

Après le théâtre du Chêne noir, coproducteur du spectacle, le théâtre Comédia à Aubagne a présenté Fabien, la dernière pièce de Marcel Pagnol, le 28 février, jour anniversaire de sa naissance. Cette comédie sociale très drôle se déroulant dans l’univers du cirque est portée par une comédienne d’exception, la truculente Edmonde Franchi qui donne toute l’étendue de son immense talent.
paris-theatre-fabien-1956

Comme tous les ans pour le 28 février, jour anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol, le théâtre Comoedia programme une des pièces du grand académicien.
AVT_Marcel-Pagnol_4127
Cette année le choix s’est porté sur Fabien, dernière œuvre écrite par l’écrivain aubagnais, représentée pour la 1ère fois à Paris le 28 septembre 1956 au théâtre des Bouffes Parisiens. Cette pièce ne fut jamais rejouée.
Aussi la compagnie Dans la Cour des Grands et le Chêne Noir, Scène d’Avignon, ont décidé de s’y atteler avec la complicité de Nicolas Pagnol, attaché à faire vivre l’œuvre de son grand-père et de Marc Pistolesi, metteur en scène dont l’un des spectacles «Ivo Livi», a été récompensé par un Molière en 2017.
odile-rodin-in-the-theater-play-fabien-by-marcel-pagnol-paris-6-1956-picture-id160663622
Dernière pièce écrite par Marcel Pagnol en 1956, Fabien est avant tout une comédie, comme Marcel Pagnol savait si bien les écrire, une comédie sociale, qui se déroule dans un univers très particulier : celui des « Monstres » et des « curiosités » des Foires de l’époque. « Un monstre parmi les monstres, mais un monstre qu’on ne peut suspecter, une monstruosité invisible à l’œil nu. Sa victime, sa femme Milly, tombe dans le piège qui lui est tendu : par amour ? Naïveté ? Fragilité ? Est-ce le manipulateur qui choisit sa victime, ou la victime qui choisit son manipulateur ? Martyr ou complice ? Autant de questions qui poseront les fondations de notre ouvrage. Et nous rirons évidemment, au milieu de monstres beaucoup plus humains que notre héros…», écrit le metteur en scène Marc Pistolesi.
5vg73-7715911c-34a3-4d62-a142-a700e3c62ca9
Pour le grand Marcel Pagnol, c’est une comédie dans laquelle on rit plus que dans Topaze» ! Mais comme toute comédie, elle est construite sur un drame. Fabien, le héros de l’histoire est beau, intelligent et talentueux, il est pourtant le bourreau du drame qui est en train de se jouer… Et Marc Pistolesi, le metteur en scène pose l’enjeu: «Sa victime, sa femme Milly, tombe dans le piège qui lui est tendu : par amour ? Naïveté ? Fragilité ?» Autant de questions qui poseront les fondations de notre ouvrage. Marc Pistolesi l’explique: «Nous rirons à gorges déployées du drame social qui se déroulera sous nos yeux. Les monstres de foires, en cage, étaient là pour nous divertir ?! Non ? De quel côté des barreaux étaient les plus monstrueux ? »
odile-rodin-in-the-theater-play-fabien-by-marcel-pagnol-paris-25-picture-id160663618
Le public nombreux venu assister à cette représentation, le maire Gérard Gazay et son conseil municipal, Sylvia Barthélémy, présidente du Conseil de territoire du Pays d’Aubagne et de nombreuses personnalités parmi lesquelles Henry Jean Servat et Nicolas Pagnol avec ses deux petits garçons, arrière petits fils de Marcel Pagnol, a été conquis par cette version, admiratif devant les qualités des comédiens et subjugué par l’interprétation exceptionnelle d’Edmonde Franchi. «Le théâtre est mon échappatoire ! Quand je joue, le public et moi sommes embarqués dans le même univers. Je ressens lorsque les spectateurs retiennent leur souffle, je les entends pleurer ou rire parfois. Il y a un réel échange, une complicité entre nous. Nous les comédiens, sommes des artisans de la vie, avant même d’être des artistes», évoque t-elle avec émotion.
600
JP.E
Fabien de Marcel Pagnol
Co-création Chêne Noir / Dans la Cour des Grands par la Compagnie Dans la Cour des Grands
Mise en scène : Marc Pistolesi Assistante Mise en scène : Sandra Trambouze
Avec Edmonde Franchi, Nicolas Dromard, Marie Colucci, Carlotta Muraru, Jean-Michel Rucheton, Olivier Césaro, Stéphane Albertini, Laure Dessertine, Damien D’Andréa


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s