L’association Raoul Kanazi souffle ses vingt cinq bougies

L’association marseillaise Raoul Kanazi célèbre le 2 mars 2019 ses 25 ans au Centre d’animation de St Marcel en présence du Consul du Niger et des autorités municipales. Après son assemblée générale annuelle, de nombreuses festivités sont prévues.
image001

Créé  en 1994 par Raoul Viger, ancien colonel des sapeurs-pompiers de Paris, l’Association Raoul Kanazi compte près de deux cents membres, surtout en France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Niger. Elle est animée par un conseil d’administration d’une douzaine de membres. Elle organise de nombreuses manifestations sportives (course de la Mer à la Bonne Mère, Championnat du Monde de Lancer de Savate Provençale en côte) et culturelles (conférences, expositions) afin de réunir des fonds, faire connaître ses actions et offrir des phases de convivialités à ses membres.
Une aide au Niger
Tous les ans, un voyage-découverte est organisé au Niger ; celui-ci compte un volet «touristique sauvage» et un volet «action humanitaire». Des missions médicales sont également programmées dans les dispensaires dont l’association s’occupe ainsi que des missions exceptionnelles telles que le soutien médical aux Jeux de la Francophonie. Elle accueille également, tous les ans, l’équipe nationale du Niger pour Marseille-Cassis et Run in Marseille.
Son premier objectif de participer au développement harmonieux de l’île de Kanazi seule île habitée sur le fleuve Niger, dans le respect de ses traditions et de ses moeurs. Son second objectif, plus ambitieux, entend aider l’ensemble de la république du Niger, l’un des pays les plus pauvres de la planète. Plusieurs villages sont approvisionnés en médicaments, des écoles et des dispensaires ont été construits, un «grand marché» et une fabrique de savon créés à Dolbel, frontière du Mali
image003

Aider les SDF
A Marseille, l’association anime également l’opération Sakado au profit des Sans Domicile Fixe. «Cette action est née, en 2005, de la constatation de l’accroissement des S.D.F. en Provence. Il n’était plus acceptable d’aider le Niger et de fermer les yeux sur la misère qui s’étalait à notre porte», explique Raoul Viger. L’opération Sakado a appelé ainsi les citoyens à préparer un sac à dos contenant quatre kits* (hygiène, chaleur, aliments, loisirs) au profit des habitants de la rue. L’association assure des maraudes en tentant de détecter principalement les jeunes susceptibles d’être extraits de la rue. Cette opération a été reprise dans plusieurs départements.
JP.E


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s