Au sommet de Marseille !

Au sommet de la tour La Marseillaise de Jean Nouvel, le Sky Center La Marseillaise est un lieu d’exception dans la cité phocéenne pour les séminaires ou les conseils d’administration. Les entreprises peuvent également s’offrir une adresse de prestige ou un bureau vue mer. Visite guidée exclusive du somptueux centre d’affaires par Paul Chaffard, président du World Trade Center, dans les deux derniers étages, les 29e et 30e étages. Reportage.
DSCN2862

135 mètres de haut, une vue imprenable sur Marseille, la Méditerranée ou les Ports, une façade vibrant entre le blanc, le bleu et le rouge selon les heures de la journée et des jardins suspendus qui rappellent les calanques… Le nouveau fleuron architectural d’Euroméditerranée conçu par le grand architecte Jean Nouvel est un hymne à la nature et à la modernité.
DSCN2857

Le World Trade Center Marseille Provence, filiale de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, offre à présent la chance de donner de la hauteur aux ambitions des entreprises et de leurs dirigeants qui peuvent désormais avoir l’opportunité de prendre place au sommet de cet édifice d’exception. D’ores et déjà, plusieurs entités comme l’Ordre des Avocats ou les acteurs du tourisme qui ont visité ont été séduits par les deux dernières étages de la tour.
DSCN2861

Pour être présent dans ce lieu d’exception, le World Trade Center a dépensé 3 M€ dans les travaux et l’aménagement sans compter les 900 000 euros de loyer annuel. Puis Paul Chaffard, président du World Trade Center Marseille Provence, résume le projet: « Au total, ce sont entre la rénovation de notre site en centre-ville en 2017 et pour 4 M€ et cette ouverture plus de 9 M€.
5000 m2 dans une capitale régionale.
DSCN2853

Lorsque la question de l’avenir du World Trade Center s’est posée, il y a cinq ans, la première option a été de déménager d’autant que nous disposions de 1500 m2 en centre ville dans le pur jus des années quatre vingt. », confie t-il. «En 2013, nous avons lancé une étude et en avons conclu qu’un World Trade Center devait faire 4 à 5 000 m 2 dans une capitale régionale. Pour le nouveau lieu d’implantation, deux conditions sont posées : Le bâtiment devait être situé dans le périmètre d’Euroméditerranée. «La Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence, notre principal actionnaire, est surtout présente dans le centre-ville. C’est donc un signal fort», a t-il précisé. Autre condition que ce soit un bâtiment déjà existant. Un temps envisagés, le Calypso ou la tour bleue (ex Tour Horizon) sont finalement rejetés.

DSCN2860

Le signe du rayonnement de la ville
La vue depuis les étages élevés de La Marseillaise, signe du rayonnement de la ville et son attractivité, emporte l’adhésion des dirigeants de la chambre consulaire car l’attractivité est au cœur du projet porté par le World Trade Center Marseille Provence. Nous avons donc décidé de rénover notre établissement du centre-ville de 3 000 m2 environ, le « city center », et de le compléter avec un second, qui est le troisième lieu de congrès de la ville avec 750 événements et 65 000 visiteurs chaque année», explique Paul Chaffard. Ce sont désormais 2600 m2 de congrès et séminaire auquel s’ajoute 800 m2 dédié au centre d’affaires. Sur ce centre d’affaires haut de gamme, plusieurs entreprises se sont d’ores et déjà installées. Certaines ont souscrit pour des formules souples all inclusive avec du mobilier de bureau, une connexion Internet. L’objectif est d’accueillir les délégations étrangères comme à Lyon sur l’espace réceptif de 900 m2 au dernier étage sur une salle de réception très modulable.
DSCN2863

Deux étages très différents
Le 30e étage de la tour, très atypique est destiné à devenir un outil de rayonnement économique. Il valorise une vision urbanisée du territoire avec des plantes endogènes et du calcaire. Il a été conçu avec des salles de réunion modulables pour accueillir des réceptions. «Cet espace a été doté d’un équipement son et vidéo le plus performant et le plus moderne. Il est destiné à des entreprises et des instances chargées de développer et promouvoir le territoire à l’image de la CCI, Provence Promotion, Euroméditerranée ou la métropole. Un espace lui a d’ailleurs été réservé, suivant le modèle lyonnais, mais son caractère permanent est encore en discussion avec la collectivité», souligne Benoit Vincent directeur général du World Trade Center.
Au 29e étage, place au centre d’affaires et espace de coworking « haut de gamme pour des entreprises déjà installées ou internationales », explique Paul Chaffard, dos à dos à Notre-Dame-de-la-Garde, visible depuis les belles baies vitrées.

Une adresse parisienne
Aux côtés du site en centre-ville et des deux étages du Sky Center de la tour La Marseillaise, un lieu emblématique , le World Trade Center est présent à l’espace Georges V d’une superficie de 350m2 à Paris. «Ce sont en fait les bureaux parisiens de la métropole au service des entreprises du territoire. Il est possible d’avoir une domiciliation dans la capitale avec différentes formules et notamment quatre demi-journées par mois», précise t-il. Les projets ne manquent pas: «Nous travaillons sur un projet de club d’affaires privé type Club Saint-James».
Jean-Pierre Enaut

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s